Camembert Japonais

Petite découverte dans une des supérette près de l’endroit où j’habite. L’emballage reprenant les couleurs du drapeau français m’a tout de suite attiré l’œil. Je vous présente le camembert Japonais!

Façade de la boîte de camembert japonais

Déjà la photo sur la boîte fait peur. C’est très loin de ressembler à un camembert…

Arrière de la boîte de camembert japonais

Je ne suis pas capable de vous lire ce qui se trouve sur l’arrière de la boîte. A part que ce n’est pas du camembert d’importation. La photo avec les vaches rassure un tantinet sur l’origine du lait. Et la forme couleur dorée derrière le chiffre 100 est la silhouette de l’île d’Hokkaido.

Puisque je suis là pour découvrir le Japon. Et que j’aime beaucoup le fromage. Je l’ai acheté pour goûter. Déballons la bête!

le camembert japonais dans une boîte en plastique

Vous serez content de savoir que la boîte en carton comporte une ouverture facile avec languette. On extrait alors un bol en plastique refermé par un film plastique transparent. Un emballage que je m’attendrais plus à retrouver pour de la feta.

Ce qui est sûr c’est qu’il est bien emballé. Un peu trop même. Le fromage n’a pas trop le loisir de respirer.

Mais ce n’est pas fini, car il y a un autre emballage en plastique!

le premier emballage révèle un film plastique autours du camembert japonais

Le camembert colle légèrement à cette dernière couche d’emballage. On a l’impression qu’il a un peu transpiré (un camembert? transpirer?). Pourtant, il n’a pas eu à souffrir de la chaleur.

le camembert japonais complètement déballé

Il est temps de le couper. Pas facile, car il colle bien au couteau. Résultat : l’horreur en photo dessous.

Le camembert japonais coupé

Souvent dans les camemberts, le cœur est plus crémeux et le reste plus ferme. Rien de tout ça avec ce camembert, tout est crémeux. Et comme vous pouvez le voir, la croûte n’est pas épaisse.

En goût, c’est très décevant. Déjà je ne retrouve pas le goût du camembert. C’est sûrement dû au lait. Et puis cela a le goût d’un fromage industriel. D’ailleurs vu la tonne d’emballage (ce qui n’est pas forcément étonnant au Japon), le fromage doit sûrement être pasteurisé. Ce qui le rend plus fragile à de mauvais développement bactériologique et nous empêche d’avoir un vrai bon fromage.

Je ne me faisais pas d’illusion, mais c’est amusant pour un français de voir d’autres pays vendre leur camembert.

Comme dirait Joel Robuchon, Bon appétit, bien sûr!

8 réflexions au sujet de « Camembert Japonais »

  1. Ca a pas l’air appétissant ^^

    ‘tain quand même, trois emballages pour une rondelle de crème, ils devraient relire le protocole de leur voisins kyotanais ! xD

  2. Le Japon est assez effrayant sur la quantité des emballages, même si en tant qu’acheteur c’est parfois agréable. Il faut rajouter à cela la grande quantité de prospectus et de mouchoirs en papier publicitaires. Et puis il y aussi toutes les baguettes en bois jetables. Je serais curieux de savoir la quantité de déchets que produisent les japonais comparée à d’autres pays dans le monde.

    Dans un prochain billet, je montrerai les trucs à grignoter sympa que l’on ne trouve pas en France. 🙂

  3. A ce qu’il paraît, en cherchant bien au Japon, on peut trouver des camembert Président. C’est peut-être aussi le cas en Thailande?

    On trouve aussi d’autres produits d’origine française, je ne manque jamais de prendre mon pain au chocolat à ma supérette. 😉

    Concernant l’eau, la Volvic et l’Evian sont trouvables un peu partout (en particulier dans les distributeurs). Un peu moins répandu, mais aussi présente : la Vittel. De quoi catastropher les écologistes en se disant que l’on fait venir au Japon des quantités pas croyable d’eau, juste pour le plaisir de boire une eau française…

  4. Où se cache l’exotisme ? Foi de corbac , si cet emballage se rapporte à son coulage (ou l’inverse ! ) ,je n’ouvrirai pas un large bec par respect pour le goupil .Tout cela coule de source .A la prochaine …

  5. Hilarant! De toute façon, à l’étranger je crois qu’il est préférable de rester sur des saveurs locales 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *