Tokyo Game Show 2008

Ce week end avait lieu un événement bien connu des gamers : le Tokyo Game Show 2008 (TGS). Le moyen pour les éditeurs de jeux vidéo de présenter leurs dernières créations avant les fêtes de fin d’année. Comme l’événement a lieu au Japon, en plus des grosses productions internationales, on y trouve aussi les titres qui ne verront le jour que dans le pays du soleil levant.

L'affiche du Tokyo Game Show 2008

Même si je joue beaucoup moins maintenant, je garde encore beaucoup d’intérêt pour les jeux video. Je me devais d’aller y faire un petit tour pour voir à quoi ressemble ce genre d’événement et essayer quelques nouveautés.

La première photo est trompeuse. Elle a été prise en sortant du Tokyo Game Show, lorsqu’il y avait un beau soleil couchant. Le samedi matin, c’était plutôt ciel triste, mauvais temps et pluie. Et ce n’est pas Norton (le grand bonhomme jaune à gauche sur le photo dessous) qui rattrapait vraiment la situation.

L'entrée du Makuhari Messe

Histoire de bien profiter de la pluie, une belle queue nous attendait…

La longue queue pour le Tokyo Game Show 2008

Elle contournait quasiment tout le bâtiment. Les queues se rejoignaient un peu n’importe comment selon les points d’arrivés de la foule. Heureusement elle était fluide. Mais les informations en anglais se comptaient sur les doigts d’une main. Vraiment top pour un événement de renommée internationale avec beaucoup d’étrangers qui viennent pour l’occasion… L’organisation était vraiment pas au point malgré l’ancienneté et l’importance de l’événement. Pourtant le staff ne manquait pas (les personnes en t-shirt bleu ciel sur la photo ci-dessus).

Suite de la queue pour le Tokyo Game Show 2008

Après cette longue queue, après avoir été parqué dans des enclos pour mieux gérer le nombre de personnes admises et enfin, après une fouille des sacs plus symbolique qu’autre chose, nous fûmes autorisés à rentrer.

Le TGS 2008 était réparti sur 3 halls du Makuhari Messe. Dans les 2 premiers halls, on trouvait les gros éditeurs et les plus petits, qu’ils soient sur console ou sur téléphone portable. Je n’ai pas réussi à voir de jeux PC mis en avant ni de jeux iPhone. Dans le 3e hall, on trouvait de quoi se nourrir, les stands des écoles (Microsoft semble vraiment avoir réussi son coups avec XNA) et le coin des enfants avec plein de jeux spécialement pour eux.

Affiches présentant des jeux vidéo au Tokyo Game Show

Le TGS, c’est beaucoup de monde, beaucoup de jeux console et des stands qui vous foutent sur le cul comme celui de SEGA dont on pouvait entendre les basses depuis n’importe quel endroit du hall.

La vidéo bluffante du stand SEGA est celle de Bayonetta. Vous pouvez la voir sur le site officiel japonais. (je vous le recommande fortement)

Le stand Bandai/Namco au Tokyo Game Show

Vue en hauteur du Tokyo Game Show

J’ai pu testé quelques jeux. Ils suffisaient d’être un peu patient et de faire la queue. J’ai essayé :

  • Mirror’s Edge : Testé sur une PS3 avec un écran HD, ce n’était pas une tuerie visuelle, mais cela rendait très bien. J’ai essayé le niveau sur les toits que l’on nous présente depuis le départ. C’est bien fun de se précipiter sur un mec, lui donner un coups dans le ventre, lui prendre son arme, tirer sur son collègue, jeter le flingue car il n’a plus de munitions et prendre son élan pour sauter sur le toi d’en face en faisant s’envoler quelques oiseaux!
  • Let’s Tap : Encore un jeu Wii original constitué de mini-jeux. Vous posez la Wiimote sur une boite en carton, et vous tapez sur la boîte pour interagir avec le jeu. Par exemple lors d’une course, vous tapotez légèrement avec les doigts comme lorsque vous tapez sur un clavier afin de faire avancer votre personnage, en tapant un coups sec sur le boîte, vous le faîtes sauter.
  • Little Big Planet : Sympatoche. On testait en équipe : 3 visiteurs et une personne du stand pour nous expliquer quoi faire.
  • Taiko no Tatsujin Wii : Ce jeu que j’adore débarque enfin sur Wii! Vous branchez le contrôleur spécial (un petit tambour) à votre Wiimote et à vous les rythmes endiablés seul ou à deux! Malheureusement aucune chance que cela ne voit le jour de par chez nous… Saleté de console zoné…
  • Taiko no Tatsujin keitai (téléphone portable) : Et oui, il existe même sur téléphone portable. Par contre le rafraîchissement de l’écran handicape vraiment. Vous appuyez sur les touches indiquées pour tambouriner en rythme.

Let's Tap : World first, the game that even penguins can play!

Un bout du stand de Let's Tap au Tokyo Game Show

J’espérais aussi tester Fallout 3 au stand Microsoft. Mais les 2 heures de queue annoncées pour 10 min de jeux, me semblait un peu trop optimiste… Pareil pour Resident Evil 5 (Biohazard 5)

Comme 99% des stands interdisent de faire des photos (conseil pour les éditeurs : laissez les bloggeurs vraiment communiquer autours de vos créations…) et que l’on ne voudrait pas forcément se mettre les photographes à dos, la solution est de mettre des Booth Babes.

Certaines de ces filles sont parfois harcelées par une horde de photographes.

Deux booth babes SEGA avec une mascotte ressemblant à un chat

Booth babe au Tokyo Game Show

Trois modèles promotionnels déguisés en Ninja

Booth babe au Tokyo Game Show

Certains photographes font vraiment peur parmi les visiteurs. Vu le matériel qu’ils ramènent ils sont clairement plus ici pour les filles (et pourquoi pas le cosplay) que pour les jeux. Je n’ai pas fait de photo des cosplayeurs amateur, principalement car il faut faire la queue devant chaque personnes pour pouvoir prendre une photo. Mais le niveau était très bon.

Booth babes SNK et une armée de photographes amateurs

Booth babe de D3 Publisher au Tokyo Game Show

Booth babe de D3 Publisher au Tokyo Game Show

N’oubliez pas qu’en cliquant sur les photos vous êtes amené sur Flickr et vous avez alors la possibilité de voir les photos dans leur taille originale.

Si vous aimez les jeux vidéo, le Tokyo Game Show est à faire. La foule et les temps d’attente gâchent un peu le plaisir, mais on s’en prend plein les mirettes sur les futures sortie. Il est juste un peu frustrant après de ne pas avoir chez soi toutes les consoles et de ne pas parler japonais pour profiter de certains jeux.

3 réflexions au sujet de « Tokyo Game Show 2008 »

  1. Comment elles sont jolies les filles! Comme souvent dans les salons mais sa fait toujours du bien au yeux!

    J’aurais vraiment aimé être avec toi surtout pour essayer Taiko no Tatsujin sur wii. Sa doit être trop fun avec la Wiimote! On peut jouer avec des jeux en import du Japon avec la wii française? Dans le stand microsoft, as-tu vu et essayé Halo Wars comme jeu? Je pense que non sinon tu en aurais parlé mais on ne sait jamais. Il devait avoir une super ambiance, non? Genre des mec faisant les foufou? Ton père était avec toi?

    Bon en tout cas quand je vois ton blog je jalouse de n’avoir pas encore le mien et quand je vois tes photos je jalouse aussi de ne pas en avoir deux comme toi ;).

  2. Pour Taiko no Tatsujin sur Wii, tu as un petit tambour avec le jeu que tu branches à la Wiimote. La Wiimote ne sert que d’émetteur un peu comme avec la manette classique Wii vendue par Nintendo, ou la guitare de Guitar Hero.

    Comme je disais dans ce billet, la Wii est zonée. Donc non, impossible de jouer à des jeux exportés. En tout cas, pas sans modification de la console…

    Je n’ai pas souvenir d’avoir vu Halo Wars au stand Microsoft.

    Pour l’ambiance, je ne saurais pas trop la décrire… Je dirais qu’elle est bien japonaise! 😉 Des gens qui font la queue, des employés qui gueulent dans leur mégaphone (afin de couvrir le volume des enceintes) de venir sur leur stand, beaucoup de monde, des jolis filles entourées de photographes qui ont l’air de sortir de chez eux pour la 1e fois depuis plusieurs semaines, tout est propre (merci le staff qui essuie la manette après chaque joueur 😉 )… Le mieux si tu veux savoir, c’est que tu viennes la prochaine fois!

    Si tu veux un blog, faut juste t’y mettre! Tu t’installes WordPress sur ton domaine, tu installes un thème sympa en attendant de faire le tien et c’est parti! Faut juste que tu te lances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *