Les Japonais et l’Internet mobile

Une de mes anecdotes sur le Japon qui surprend beaucoup est l’interdiction de téléphoner dans les transports publiques. Je dois admettre que j’apprécie beaucoup cette interdiction. Cela n’empêche pas pour autant les japonais d’utiliser leur téléphone portable. Et il n’est pas rare de voir la moitié des voyageurs d’un wagon rivés sur leur keitai (téléphone portable). Que font-ils dessus? Ecrivent-ils des textos? Ecoutent-ils de la musique?

Mon téléphone portable japonais

Et bien non. Les japonais ont un usage plus avancé de leur téléphone portable que nous. Ils passent leur temps à s’échanger des e-mails, à parcourir le web, à jouer à des jeux ou encore à regarder la télé. Les dernières statistiques publiées par Comscore sur l’utilisation du web mobile par les japonais montrent qu’ils sont aussi nombreux à utiliser Internet depuis leur ordinateur que leur téléphone portable.

Parmi les 53,6 millions de Japonais à utiliser leur téléphone portable pour accéder à Internet. 75% s’occupent de leurs e-mails. Et plus de 50% l’utilisent pour surfer et rechercher des infos. Il m’est arrivé plus d’une fois lors d’une discussion avec un(e) japonais(e), qu’il/elle me demande d’attendre quelques minutes le temps qu’il/elle fasse une recherche rapide sur le web avec leur téléphone mobile avant de répondre à ma question.

Ces chiffres laissent présager de l’engouement probable du web mobile en France une fois que les opérateurs auront fait l’effort de concevoir des forfaits abordables et bien pensés. Je suis actuellement en train de me prendre la tête pour trouver l’opérateur et le forfait qui me permettra de gérer mes e-mails depuis mon portable, tout en ayant la possibilité de tester des pages web… Le prix annoncé de l’iPhone étant un peu trop élevé à mon goût.

Si vous souhaitez en préparation améliorer vos compétence dans le domaine du web mobile, vous pouvez vous tourner vers le dernier livre de Cameron Moll.